Je vais écrire un post par jour, et toi?

Ce mois de Novembre, je fais NaBloPoMo (National Blog Posting Month), un défi qui consiste à poster un article tous les jours sur son blog. C’est pour ça que ya autant de nouveaux articles! J’écris une fois sur deux en anglais, une fois sur deux en français.

Je verrais ce que je fais de mes posts à la fin du mois. Peut-être j’en supprimerais une partie… En même temps le but du défi est aussi d’intérioriser qu’on peut publier quelque chose d’imparfait, d’en cours, de pas fini. C’est pas pour rien que  posts se dit aussi « billet d’humeur ». C’est ce qui est vraiment trop super avec les blogs, de pouvoir partager ce qu’on pense avec le monde sans passer par un éditeur, comme les zines. Et pourtant jusque là je n’ai pas tellement réussi à m’approprier cet outil, je ne m’en suis servi que pour réunir des textes que j’ai publié ailleurs. C’est dommage.

Je me dis que ce serait sûrement plus facile si je connaissais plus de gens qui font des blogs. J’aurais moins l’impression d’être toute seule à me surexposer. Alors je t’encourage toi qui lit ces mots (oui TOI!) à commencer un blog, ou un vlog ou un podcast. Je comprend qu’on peut se demander à quoi ça sert de rajouter notre grain de sel à tout le bruit environnant. Mais en vrai, LE MONDE ATTEND IMPATIEMMENT NOS PENSÉES. Peut-être pas sur tout. Il y a des sujets qui ne nous appartiennent pas, sur lequel la meilleur chose qu’on puisse publier c’est un copié collé du lien d’un article par une personne concernée. Mais il ya tout un tas de choses sur laquelle TU ES LA SEULE PERSONNE à pouvoir écrire. Sérieux, pense à ça. Commence une liste  » les histoires que je suis la/le seul.e à pouvoir raconter ». Je parie que ya de quoi écrire un tas de posts!

Après ce qu’il faut, c’est le courage de se rendre vulnérable. Je vais pas prétendre que c’est facile à trouver, si c’était le cas peut-être que je serais en train d’écrire une de ces histoires que seule moi peut raconter plutôt que d’essayer de vous convaincre de faire un blog. Mais même écrire ce post me demande une certaines doses de courage. Et c’est complètement ok de commencer tranquille. De se tremper peu à peu.

Tu pourrais commencer par juste laisser un commentaire sur ce post. Je dis pas ça pour avoir des commentaires, ça ne me préoccupe pas du tout (bien que ça me fasse plaisir!). Mais je sais que rien qu’écrire un commentaire demande une petite dose de courage, de confiance que ce qu’on a à dire compte, vaut le coup. Des questions auquel tu pourrais répondre:

est-ce que tu lis des blogs? lesquels?

est-ce que tu écris? est-ce que t’aimerais écrire? un blog?

qu’est-ce qui t’en empêche?

quels sont des sujets sur lesquels tu aurais pleins de choses à dire? des histoires que seul toi peut raconter?

 

amour et courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.